Nos Espaces Motricité

Accueil » Espaces motricité

"Le sport, plutôt qu’une longue liste de médicaments.."

Le Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, et le Ministre des Sports, présentaient un plan issu d’une politique publique ambitieuse, destinée à promouvoir l’APS (activité physique et sportive), pour tous et toutes à tous les âges de la vie. Avec une attention spéciale pour les seniors, sédentaires et malades chroniques..

Les activités physiques en établissement médico-social

Avec un parcours de santé, offrez à vos résidents une activité physique adaptée qui peut se pratiquer seul, en famille ou en séances de rééducation avec un professionnel.

En encourageant la motricité, vous permettrez à chacun d’élargir et de conserver son répertoire d’actions motrices, et donc de préserver son autonomie.

Confiance en soi ; baisse de l’impulsivité ; développement des habiletés sociales; capacités à maintenir son attention et sa concentration ; développement des habiletés de motricité fine sont parmi les résultats constatés par les professionnels de santé. 

1. Coordination : C’est la capacité d’agencer les différentes parties du corps impliquées dans l’exécution d’une activité physique (courir,
sauter, faire des pirouettes, attraper un ballon, danser au rythme de la musique, etc.).

2. La dissociation : C’est la capacité de mettre en action une ou plusieurs parties du corps tandis que les autres demeurent immobiles ou qu’elles exécutent un autre mouvement

3. L’équilibre : La capacité de maintenir une position ou un geste sans tomber ni chanceler. Il y a deux types d’équilibre : statique (exemple : se tenir en équilibre sur un pied) ou dynamique (exemple : marcher sur une poutre).

4. Inhibition : La capacité de contrôler un ou des groupes musculaires, de retenir un mouvement jugé inopportun dans un contexte précis et de freiner un mouvement déjà amorcé.

Saviez-vous que la motricité globale comprend quatre dimensions ? 

Nous contacter